Les règles du Pouilleux

Nombre de joueurs, cartes nécessaires et temps d'une partie
2 à 8
joueurs
32-52
cartes
10
minutes
Nombre de joueurs

2 à 8 joueurs

Matériel pour jouer

32-52 cartes

Durée d'une partie

10 minutes

Le pouilleux, ou vieux garçon, ou puant ou encore pissou, est un jeu de cartes très facile et parfait pour un moment convivial en famille ou avec des amis. Découvrons ensemble les règles de ce jeu.

Le but du Pouilleux est de se débarrasser de toutes ses cartes et d’éviter d’être le dernier joueur en possession du valet de pique, également appelé, le Pouilleux.

Combien de cartes pour jouer au Pouilleux ?

Pour une partie de 2 à 4 joueurs, le jeu se fera avec 32 cartes (on retire les cartes de 2 jusqu’à 6).

Pour une partie de 5 à 8 joueurs un jeu de 52 cartes.

Les cartes Valets

Pour commencer, on va retirer tous les valets du jeu à l’exception du valet de pique ♠️, pour ainsi n’avoir plus que 29 cartes (pour une partie de 2 à 4 joueurs) ou 49 cartes dans notre jeu (dans le cas d’une partie à plus de 4 joueurs).

Valet de Pique

Comment jouer au Pouilleux ?

Passons désormais à l’explication détaillée des règles du Pouilleux. Vous allez voir, c’est très facile et rapide à comprendre.

Distribution des cartes

En début de partie, les joueurs vont à tour de rôle mélanger et distribuer toutes les cartes du paquet. Le donneur distribue les cartes 3 par 3 et dans le sens des aiguilles d’une montre aux joueurs.

Les paires

Une fois les cartes distribuées, chaque joueur va constituer des paires dans sa main. Une paire est composée de deux cartes de même valeur et de même couleur.

Loupe

Par exemple, un Roi de Carreau ♦ associé à un Roi de Cœur ♥ forment une paire, mais pas un Roi de Carreau ♦ avec un Roi de Trèfle ♣.

À présent, chaque joueur va retirer toutes les paires de son jeu en les étalant faces visibles devant lui.

Tirage de cartes

Désormais, la phase de tirage de cartes peut commencer. Le premier joueur va piocher une carte au hasard dans le jeu de son voisin de gauche, présenté en éventail, sans la montrer aux autres joueurs. 

  • S’il tire une carte lui permettant de faire une paire avec une autre carte de son jeu, il la retire de sa main et la pose face visible avec ses autres paires.
  • S’il ne peut former de paire avec cette carte piochée, il la garde dans son jeu en attendant d’en tirer une autre à son prochain tour.

Le voisin de gauche va à son tour piocher une carte chez son voisin de gauche, et ainsi de suite. Cette phase de jeu continue tant qu’ils restent des paires à former. 

À la fin de la partie, l’un des joueurs aura encore une dernière carte en main ne pouvant faire de paire, à savoir, le valet de pique, et sera ainsi désigné « le Pouilleux ».

À découvrir sur notre site : les règles du Rami et de la Crapette.

Comment remporter une partie de Pouilleux ?

Pour gagner une partie de Pouilleux, l’objectif est de se débarrasser de toutes ses cartes en main. À la fin d’une partie, il est donc possible d’avoir plusieurs gagnants, mais qu’un seul perdant, celui qui possèdera le pouilleux dans sa main. Vous pouvez toujours considérer que le premier joueur à ne plus avoir de cartes et le grand gagnant de la partie.

Ce principe de victoire est le même que pour le jeu du Dourak, que nous vous conseillons vivement de découvrir !

Quelles sont les règles du pouilleux massacreur ?

Le pouilleux massacreur est une variante qui vient ajouter une règle supplémentaire (douloureuse) au jeu de base. Attention, gare aux perdants !

À la fin d’une partie, le perdant doit piocher une carte au hasard dans le paquet et la montrer à tout le monde. Après avoir placé cette carte dans le paquet et l’avoir mélangé, le perdant va poser sa main sur la table, paume vers le bas. Les autres joueurs vont venir piocher à tour de rôle une carte du dessus du paquet.

Selon la couleur de celle-ci, le joueur infligera une sentence plus ou moins douloureuse au dos de la main du perdant :

  • Pique : le joueur devra donner un coup avec la pointe de son doigt
  • Trèfle : le joueur devra pincer la main du perdant
  • Carreau : le joueur devra donner un coup de poing dans la main du perdant
  • Cœur : le joueur donnera une caresse tout en douceur.

Le supplice s’arrêtera pour le perdant lorsque la carte qu’il aura préalablement piochée sera tirée par l’un des joueurs.

Une raison de plus pour ne pas perdre à ce jeu si vous ne voulez pas vous faire massacrer par vos amis. Seront-ils encore vos amis après cela… je vous laisse choisir 😉 !